Ronald TULLE, des étoiles plein les doigts

10714251_403649436478306_7095431477763820207_o

Le 1er Décembre dernier, Ronald TULLE présentait son nouvel album « Raising » (S’élever ») à un parterre de VIP, déjà charmé par l’événement.

Pour ceux qui n’aurait pas la chance de connaitre ce pianiste, rappelons qu’il a composé son premier titre à 10 ans, précoce l’enfant. A 16 ans, il quitte son île natale pour démarrer un cursus musical qui le verra passer à Rouen à l’École de musique de Maromme, puis au Conservatoire National Supérieur de Rouen où il obtiendra le 1er prix de piano. Il obtient dans la foulée un Diplome de Musicologie toujours sous le ciel rouennais.

A son retour en Martinique en 1987 et fort de son talent, il intègre de prestigieux orchestres et travaille avec Eugène Mona, Jocelyne Beroard, Tania Saint-Val, Michèle Henderson, Gertrude Seinin, Jean-Luc Guanel, Jean-Philippe Marthely, Eric Virgal, Ralph Thamar, Orlane et bien d’autres. Connu pour sa flexibilité et sa capacité d’adaptation, il truste les groupes de zouk et finit par former le sien, « Entre-Deux ».

 

Après quelques années de Live au cotés de Jean-Philippe Marthély ou Orlane, pour ne citer que ces deux-là, il devient directeur musical de la Perfecta, qu’il dirige d’une main de maître jusqu’à ce jour. Fan de jazz et de musique antillaise, il sort son album FWI en 2004, album qui lui vaut le Prix Sacem du Meilleur Album de L’Année, tout comme le second « Les Notes de l’Ame » qui obtient le Prix Sacem de la « Meilleure Musique Instrumentale »

By The Way, extrait de « Les Notes de l’âme »

 

Et enfin son 3e album, « Raising », sorti le 27 décembre dernier et qui est un bijou de musique, d’arrangements avec des musiciens hors-pair, Thomas Bellon, son neveu, Michel Alibo, Alex Bernard, Thierry Vaton, Guillaume Bernard, Ralph Lavital, Willy Joseph-Noel, Régis Thérèse.

Découvrez un des titres, « Tjenbey », vu via la caméra batterie de Thomas Bellon-Tulle

Ronald nous parle de « Raising » en ces termes : « Raising met en exergue ce que nous sommes les seuls à pouvoir faire : une synthèse de toutes ces influences musicales, au profit de notre singularité. Pour cela, je me suis entouré de musiciens qui sont depuis longtemps dans cette démarche d’ouverture sur le Monde, mais qui n’oublient pas leurs origines. Recevez  » Raising » comme un cadeau venu du plus profond de mon âme. »

Raising est un album profondément Martiniquais, qui allie les rythmes de biguine, de mazurka, de bèlè au zouk pour en faire une musique pure, accessible, ouverte au monde et fière de ses origines. 10 titres forts, mélodiques  à souhait, qui nous renvoient aux créations de Marius Cultier ou encore Paulo Rosine, références en la matière. De « Hermanos » à « Koulè », en passant par « Inconditionnel », ce n’est que du plaisir avec un gros coup de coeur  pour « Sé nou » et « La wouzé », deux magistrales interprétations où la maestria de Ronald Tulle est toute démontrée.

On peut aussi féliciter l’ingénieur du son Marc Escavis qui a fait un travail remarquable au mix, le son est ouvert, magnifiquement équilibré; les instruments respirent et, en fermant les yeux, l’immersion est totale.

L’album de la semaine,  recommandé par FrekansZouk Magazine.

– Team FKZM

 

 

Comments

  1. incroyable article, merci bien.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :