Fanny J nous dit toute la Vérité!

LivretRecto-Fanny4 

Depuis son premier titre, Fanny J a impressionné et marqué pour longtemps une génération de fans qui ne jurent que par elle. Un talent certain, l’un des plus beau timbre de sa génération, elle se place très largement au-dessus des autres avec sa capacité innée à interprété réellement ses chansons. Son 3e album est dans les bacs, elle y parle d’elle, d’amour, de Dieu et d’autres choses personnelles que l’on se fera un plaisir de découvrir au fil de l’écoute de cet opus très bien réalisé, toujours par Warren. Elle répond simplement à nos questions, qui se font quelquefois indiscrètes… Fanny J nous dit la Vérité, toute la Vérité, rien que la Vérité.

– Fanny, tu es issue d’une famille nombreuse, ça faisait quoi d’être l’avant-dernière
dans ton enfance?
Fanny: C’était plutôt fun d’être l’avant-dernière! J’ai eu l’occasion de faire quelques caprices mais j’ai surtout eu l’occasion de me taire et de faire ce que les grands me dictaient. Donc Fun
mais frustrant également.

– Avais-tu, très jeune, la fibre artistique? Tu avais des modèles?
F: J’ai toujours aimé chanter. Très souvent mes frères me demandaient d’ailleurs de me taire. Et j’avais pour modèles Whitney Houston, Tony Braxton, Tanya Saint-Val et en fait, toutes les chanteuses à voix.

– Ta carrière démarre en 2007 sur les chapeaux de roues, comment avez-vous réagi avec ton producteur Warren à l’époque? Vous doutiez-vous du succès qu’allait rencontrer « Ancrée à ton port »?!
F: Moi, je doutais. Lui, il était plutôt sûr de lui. Il avait pressenti le succès de ce titre, sans pour autant imaginer, que ce serait un tel tube. Au final, ce fût une belle surprise pour nous deux.

– Le 26 décembre 2010, tu fais et remplis le Zénith de Paris, un gros pari?
F: Énorme pari gagné, grâce à Dieu. C’est vrai que c’était un rêve, et jusqu’à présent je me sens bénie pour cela. Mon équipe de l’époque m’a proposée de faire mon premier concert à Paris. J’avais déjà écumé toute les discothèques de la région parisienne. Et en faisant un calcul je me suis dit qu’il y avait une possibilité de remplir cette salle. Alors on a décidé de se lancer dans cette grande aventure. Et, merci Seigneur, on a rempli ce Zénith.

– Au fil des albums, on remarque la maturité accrue de ta voix. C’est assez remarquable une telle évolution vocale, tu as pris des cours pour développer tes capacités?
F: Merci beaucoup. Je n’ai jamais suivi de cours de chant, du moins je n’ai jamais eu l’occasion d’être suivie par un professeur de chant en continu. Alors, c’est à la maison que je
me suis exercée.

– Quelle est la différence entre Vous les Hommes, Secrets de Femme et Mes Vérités?
F: Très bonne question. « Vous les hommes » , c’est surtout la vision d’une jeune femme sur les relations amoureuses qu’elle a vu et parfois vécu dans son adolescence. À cette époque, rappelons- le, je n’avais que 20 ans. Pour « Secrets de femme » , j’avais gagné en maturité et j’avais envie d’écrire sur la complexité d’être une Femme. Et, je me suis efforcée à parler au mieux de toutes nos facettes, en y intégrant évidemment quelques histoires personnelles. Mais quand je me lance dans la réalisation de « Mes vérités », j’ai surtout eu envie de laisser tomber le voile: j’éprouve le besoin de me montrer tel que je suis. Beaucoup de mes fans s’imaginent que je suis toutes les femmes que je décris dans les précédents albums, alors, quitte à me dénuder, je choisis de le faire en musique sur ce troisième opus. Il n’est plus question de Fanny J. Il s’agit de Fanny Jacques André Coquin.

– Qu’a représenté pour toi l’expérience « Maldon » avec Louisy Joseph et Lynnsha? Un coup de coeur? Une opportunité?
F: Maldon c’est avant tout une opportunité. L’opportunité de faire la reprise d’un des plus grands tubes de l’histoire du Zouk. Plus jeune, j’écoutais déjà ce titre. Et comme tout le monde j’ai appris la chorégraphie du clip vidéo original. Donc je fus simplement honorée de faire cette reprise.

– L’album est très ouvert au niveau des thèmes. On y retrouve l’amour, les ragots, l’amour entre une mineure et un adulte, pourquoi?
F: Parce qu’il s’agit simplement de mon vécu. J’ai connu l’amour, j’ai subi les ragots et j’ai été cette adolescente en mal d’amour. Il m’a semblé utile d’en parler, parce que je ne pense pas être la seule à avoir vécu cela. J’ai envie d’éveiller les consciences, quitte à être jugée ou incomprise.
– Dans mes Vérités, tu abordes évidemment le thème de l’amour mais il nous semble que le discours s’est adouci, tu parles plus de la femme amoureuse que de
la femme indépendante, c’est une impression?
F: Non, c’est vrai. j’estime en avoir assez parlé. Je ne suis plus cette femme qui a besoin de prouver à un homme, ou à qui que ce soit d’autre, qu’elle peut prendre soin d’elle elle-même.
La fureur, laisse place à la douceur car au final nous avons besoin , Hommes et femmes, l’un de l’autre.


– Dans je l’attendrai », tu espères un Prince Charmant, c’est ton rêve?
F: J’attends simplement celui qui me correspond. Je ne cherche plus de modèle de beauté et je ne veux plus me contenter de ce que l’autre veut bien me donner. Forte de toutes mes relations passées. J’attend patiemment celui que Dieu aura envoyé pour moi.

Desperate Club Wife, c’est le pendant aux Femmes Fatales?! 😉
F: Wouaw, non!! (RIRES); nous sommes une génération de femmes influencées par les médias et la société. On confond souvent être libre avec d’autres choses. Dans « Desperate Club Wife » nous exprimons Laureen Rose, Thayna et moi même, chacune notre vision de la femme. RIEN DE PLUS , RIEN DE MOINS.

– Tu formes avec Warren une équipe soudée, vous avez crée un label et son écriture semble avoir influencé la tienne.Vous travaillez les chansons ensemble?
F: Effectivement nous travaillons la plupart du temps nos chansons ensemble, bien que nous ayons chacun notre propre plume.
– Sur scène et dans les interviews, tu laisses planer le mystère d’être ou pas un couple avec Warren, c’est une stratégie marketing?
F: Certains le voit comme, ça . Mais la vérité c’est que les gens et les médias croient ce qu’ils ont envie de croire. Warren est, pour sûr, mon mentor. Mais il est aussi mon associé. Donc les sentiments que certains nous prêtent sont dûs essentiellement à la connexion plus qu’évidente entre nous. LE RESTE C’EST NOTRE VIE PRIVEE.
– On te découvre très croyante dans « Besoin de toi », pourquoi avoir ressenti le besoin de chanter une louange?
F: Parce qu’avant tout je Lui dois tout. Avant de chanter pour les Hommes, j’ai chanté pour Lui. Dieu est celui qui me donne la force de me lever chaque matin et celui qui me permet
d’affronter les épreuves du quotidien. Durant c’est quatre années d’absence médiatique, il est le seul à ne jamais m’avoir lâché la main. Et c’est une bien petite chose de lui avoir consacré une louange sur cet album, qui n’existerait pas sans Lui. Alors, avec tout mon amour, je veux crier au monde entier mon amour pour Lui c’est tout.

– As-tu dit toute la vérité dans cette interview?
F: Je crois, oui.

– Te reste-t-il un rêve à satisfaire?
F: Oh, oui !! Mais je ne vous le confierais pas (RIRES).

Merci Fanny 😉

 

FANN

Retrouvez Fanny J sur les réseaux:

Twitter : @officielfannyj

Facebook : FannyJofficiel

Instagram : officielfannyj

Comments

  1. Fanny j tu es ma meilleur chanteuse et je voudrais te demander pourquoi veut tu arrêter la musique

    J'aime

  2. pourquoi tu veux arrêter la musique fanny j

    J'aime

  3. Est ce que t es ensemble avec Warren
    ?

    J'aime

Trackbacks

  1. […] l’avions récemment reçu dans nos colonnes (lire l’article) où elle révélait quelques une de ses vérités mais elle l’a annoncé sur la scène du […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :