Jimmy Damase ou la passion photographique

image001

Jimmy Damase… Une nouvelle signature remarquée dans le PPM, non pas celui-là, l’autre: Le Paysage Photographique Martiniquais. Chose exceptionnelle, et c’est pour cela que nous démarrons la rubrique Mode avec lui, c’est un auto-didacte qui, touchée par la main de la Muse de la Photographie, s’est révélé en moins de 3 ans par un style, un engagement vers la qualité, qui le démarque de tous les jeunes amateurs révélés par les réseaux sociaux et le pose d’égal à égal avec les pros.

 

– Bonjour Jimmy Damase, on te connait en tant qu’animateur radio sur NRJ Martinique, mais depuis début 2012, tu t’es fait un nom en tant que photographe. Comment est arrivée l’envie de devenir photographe et surtout l’envie de faire des photos?

J: Totalement par hasard. D’ailleurs,  on me l’aurait dit que je n’y aurais pas cru. C’est en assistant par hasard au shoot d’un talentueux photographe martiniquais (Rio Le Château pour ne pas le citer) que m’est venue l’envie de découvrir la Photographie. C’était un soir dans une rue des Terre-Sainville, il travaillait sur sa série « Foyal Vice » et j’avais dû lui prêter quelques accessoires. Il y avait une dizaine de jolis modèles et moi j’avais le regard fixé sur une seule chose : les lumières. Tous ces flash, leurs réglages, leur placement pour obtenir une photo, c’est vraiment l’élément qui a déclenché chez moi l’envie d’en apprendre plus et de m’essayer à la photo. Après avoir passé 2 semaines à lire tous les forums, magazines et sites web sur le sujet, je m’achetais enfin mon premier réflex et depuis…

– En quelques mois, tu as su imposer une patte personnelle, qu’est-ce qui différencie Jimmy Damase d’un autre?

J: Je crois que chaque photographe possède naturellement son propre style, ou en tout cas devrait l’avoir. 10 photographes placés au même endroit ne prendront pas la même photo de la même façon (j’espère ne pas me tromper lol). J’aime que la lumière soit belle, c’est pour moi la base de tout. On m’a souvent fait la remarque que mes modèles avaient l’air d’être posés sur un fond, je crois que cela fait aussi parti de mon style, utiliser la lumière pour « poser » mon modèle sur un bel arrière-plan. C’est mon style, celui que j’aime pour mes photos. Cela ne m’empêche toutefois pas d’aimer d’autres façons de capturer les choses.

– Pour l’anecdote, d’où vient ce surnom de Jimmy De Punta Cana? 😉

J: Mdrr. Alors bêtement du lieu où je me trouvais au moment où j’ai créé mon compte Facebook. C’est un endroit où j’aime me retrouver quand j’ai besoin de farniente. Je n’avais aucune envie au début d’associer mon vrai nom à mon compte Facebook (on n’est jamais trop prudents) et du coup je n’ai jamais changé, c’est même devenu pour certains, mon surnom.

– Quel est ton meilleur souvenir de shooting?

J: J’en ai forcément beaucoup malgré ma jeunesse en tant que photographe. J’ai eu la chance de pouvoir très vite travailler avec des gens talentueux dans leur domaine (make-up artist, styliste etc…), collaborer avec la plupart d’entre eux fût forcément un souvenir que je n’oublierai pas. En citer un précisément… on ne parle pas assez des assistants, ceux qui aident à porter le matériel sur un shoot éloigné dans la nature, ceux qui tiennent à bout de bras les lumières, les réflecteurs lorsqu’il y a grand vent, un de mes bons souvenirs est celui d’une assistante qui s’est littéralement envolée avec un réflecteur à cause du vent. On aurait cru qu’elle faisait du kite surf 🙂

– Tu filmes souvent les makings of de tes shootings, l’image vidéo fait partie de ton travail?

J: Dès que je peux je le fais mais parfois je préfère me concentrer sur mon shoot photo et n’y pense pas. Pourtant j’adore la vidéo, c’est vraiment quelque chose que j’espère explorer très rapidement et je pense que l’oeil d’un photographe peut être un vrai plus en vidéo, concevoir chaque image d’un plan vidéo comme une succession d’images qui, isolées, feraient toutes de jolies photos…

– Quel est ton matériel de prédilection?

J: Sans hésiter mon boitier, un Canon 5dmark3 couplé à un objectif Canon EF 135mm/F2 L. Mon premier réflex fût un Canon et c’est donc naturellement que je me sens bien avec cette marque. Sur mes shoots je n’utilise presqu’exclusivement que des focales fixes, plus lumineuses et plus précises que les gros zooms. Plus légères aussi 🙂 . J’ai systématiquement un réflecteur de lumière ou un bol beauté monté sur un système de flash autonome qui me permet de shooter en lumière artificielle même en pleine nature et sans aucune source électrique. Je dois toutefois avouer délaisser de plus en plus ce système sur mes projets perso au profit d’un simple réflecteur. Il est toutefois quasi impossible que je shoot à nu. J’aime avoir du contrôle sur la lumière même lorsqu’elle est naturelle.

– Aurais-tu un conseil photo à donner aux débutants?

J: J’en aurai 2 en fait. Le premier : Lisez lisez lisez !!!! Il y a une tonne de forum, de tuto, de site web, de magazines spécialisés en technique qui permettent d’en apprendre beaucoup et surtout déjà la base. Je suis autodidacte et l’essentiel de ce que j’ai appris et apprends encore c’est en lisant. Ayez soif d’apprendre, de faire mieux, de ne pas vous contenter de peu, soyez exigeant avec vous même, le plus critique envers vos photos doit être vous-même. Shootez !
Le second : Ne vous laissez pas décourager par l’échec, par les autres. Croyez en vous et aimez ce que vous faites ou faites autres chose.

– Penses-tu te lancer à 100% dans l’aventure photographique?

J: Ce serait un rêve mais j’ai une autre passion que la photo qui est mon travail en tant qu’animateur radio. C’est depuis plusieurs années mon métier-passion et la conjoncture actuelle et surtout locale ne semble pas me permettre pour le moment de délaisser la radio qui m’apporte encore énormément de joie.

– Tu te lances également dans la photographie d’entreprise? On suppose que ce n’est pas par passion?

J: Avec la diffusion de mes photos sur le web, j’ai eu de plus en plus de demandes pour faire de la photo de façon professionnelle, alors oui j’apporte mon style, mes connaissances et ma passion pour la Photo aux entreprises et aux particuliers qui font appel à mes services. N’hésitez pas 🙂

– Es-tu un boulimique d’image?

J: Non car au final je ne shoot pas autant que je le pourrais. Je prends un certain temps avant de me décider à aller faire des photos pour mes projets personnels (certains modèles qui attendent depuis des mois peuvent en témoigner lol ). J’ai besoin, avant de faire une photo, de voir dans ma tête la photo que je vais réaliser, c’est mon point de départ. D’ailleurs quand j’ai fait une photo, je ne me contente que de reproduire ce que j’ai eu comme image dans la tête avant même d’arriver sur le lieu du shoot. En cela la Photographie est magique car j’ai l’impression que c’est une transposition quasi-identique de ce que je visualisais mentalement à ce moment là.

– Quels sont tes inspirations? As-tu des photographes que tu admires?

J: Dave Hill !!! J’ADORE !!! D’ailleurs une de mes photos de la série « Cocaliban » est inspirée de son style. Mettre en scène c’est ce qui me plait, je ne me sens pas particulièrement attiré par la photo qui reproduit quelque chose, qui montre, qui fige ce qui se passe. Ce qui me plait c’est créer. En ce qui concerne la mode j’aime Emily Soto et son style si particulier.
Et à l’échelle locale, j’apprécie le travail de certains photographes antillais avec des styles différents mais qui ont vraiment le gout des belles images. Parmi ceux là, je citerai Rio le Château dont le style n’est pas forcément proche du mien par son approche assez graphique mais qui est l’un des plus talentueux et surtout ambitieux dans son travail, sa recherche, son audace photographique.

– Quel est ton prochain projet? Peux-t’on avoir le scoop???? 😉

J: Il y a plusieurs choses que j’aimerai réaliser en 2015 mais j’ai aussi appris que pour faire les choses bien il fallait les faire au bon moment et surtout lorsque l’on est complètement prêt à les faire. Je pense forcément à une expo mais attends d’avoir suffisamment de belles images que je n’aurai pas honte de montrer. Et puis j’aimerai aussi pouvoir financer des voyages dans la Caraïbe pour mettre en avant les créateurs et les artistes caribéens à travers un projet photo basé sur la Mode. Et puis surtout mon plus grand projet est de faire mieux en 2015, toujours mieux…
Merci Jimmy ! 🙂

Quelques clichés signés Jimmy Damase

 

Retrouvez les photos de Jimmy Damase sur son site officiel : www.jimmydamase.com

Jimmy & les réseaux

Facebook : Jimmy-Damase-Photography

Twitter : @jimmy97200

Instagram : @jimmy_damase_photography

500 px : jimmyd

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :