THAYNA: « J’aime l’amour et me sentir aimée »!

thay

 Un timbre, agréable, particulier, pour une chanteuse, agréable, particulière. D’origine guadeloupéenne, Thayna a un parcours atypique dans la musique zouk car sa route est autant parsemée de hits que de questionnements! Tant Kaysha que Warren, les deux mentors de sa carrière sont connus pour ne pas s’intéresser à n’importe qui, raison de plus de s’intéresser à elle. Et généralement, ce (ceux) que ces deux-là touchent se transforme(nt) en Or! Alors qui est vraiment ce petit bout de femme dont on connait si peu de choses mais dont on parle tant! Immersion avec Thayna pour une itw particulière.                                       

– Bonjour Thayna, raconte-nous un peu ton parcours avant d’arriver dans la musique?
THAYNA: Bonjour, je suis née à Lille dans le nord de la France, d’une maman Guadeloupéenne et d’un père européen, un 25 septembre. Je suis la troisième d’une tribu de 9 enfants, super grande famille, c’est génial, surtout à la période de Noël! lol.

– Depuis quand t’intéresses tu à la musique? Au chant?
T: Depuis ma scolarité. En musique j’étais première de la classe au collège. J’aimais déjà la chanson, inspirée par Whitney Houston, Ophélie Winter et bien d’autres….

– En 2008, tu signes chez Sushiraw avec Kaysha pour la production de ton premier album « Nouveau départ ». Un titre surprenant pour un premier album…
T: Tout d’abord, je tiens à remercier Kaysha qui a été le premier à avoir cru en moi. « Nouveau départ » parce que tout simplement le fait de quitter Lille pour Paris signifiait pour moi un nouveau départ, et une nouvelle aventure.

– On découvrait donc une jeune femme avec un timbre très particulier, tu l’as travaillé, ce timbre ou est-ce naturel?
T: (rires) J’ai un timbre particulier mais naturel, je me laisse guider par la musique et les mélodies, je suis une autodidacte de la musique.

– « Lettre ouverte » et « Mal sans toi » sont les deux singles qui ont fonctionné sur l’album. Et tu as co-écrit « Mal sans toi ». On ressent déjà, là, une sensibilité exacerbée chez toi, tu confirmes?
T: Oui je confirme, je suis une sentimentale, comme je dis toujours: « j’aime l’amour et me sentir aimée« .  A l’époque de « Mal sans toi« , j’avais eu une déception amoureuse qui m’a fait écrire ce titre que j’ai, par la suite, peaufiné avec une connaissance.

– Après « Nouveau Départ », tu disparais un peu de la scène zouk. Une lassitude?
T: Non pas de lassitude, j’aime ce que je fais, la musique, le partage, les fans. J’ai changé de maison de production de Sushiraw à UMM avec laquelle je suis actuellement donc toutes ces choses, prennent un peu de temps, il faut retravailler des titres etc…

– 2011, surprise, tu es de retour sur Bien Glacé 3 avec un titre choc, « Le cœur a ses raisons » qui obtient un buzz énorme à cause, évidemment, de ton « coming-out » présumé. Alors, rôle de composition ou sincère déclaration?
T: J’aime partager, rendre, donner. Il y’a énormément de personnes sur cette terre, homosexuelles, ou bisexuelles, et je me suis dis pourquoi pas montrer à ces personnes que ce n’est pas un crime ainsi j’ai essayé de leur transmettre les choses autrement, à travers la musique.

– Pourquoi aborder le sujet, sachant que tu allais secouer le monde zouk et peut-être prendre un risque pour la suite de ta carrière?
T: J’aime prendre des risques, qui n’aient pas de conséquences directes sur la vie de mes proches ou qui puisse mettre quiconque en danger.
Le risque, dans ce sens, à tendance à faire monter l’adrénaline. Et le fait d’avoir des avis différents, de montrer ce qui est différent chez l’autre et de l’accepter comme il est, était pour moi juste.
Pour le risque concernant ma carrière, je ne pense pas qu’il faille juste un titre parlant de choses touchant énormément de familles et de personnes, pour faire prendre un risque à ma carrière. C’est mon avis: il y a d’autres facteurs.

– Un an après, on te retrouve donc à Warren Music et tu y es encore, tu as enfin trouvé un producteur qui te comprenne?
T: lol oui Warren Music est une interface de UMMusic. Une équipe entière, ouverte d’esprit, amoureuse de la musique! C’est bon de travailler avec des personnes ainsi et je leur fais un énorme bisou et ne les remercierai jamais assez de tout ce qu’ils font pour moi.

Avec Warren (c) Thayna Facebook

Avec Warren (c) Thayna Facebook

– Le premier single signé Warren est un nouveau hit, « J’ai perdu ma route », mais on sent un message envers ce « monde d’hypocrisie »… Ce titre est-il une manière d’évacuer une douleur d’être incomprise?
T: Une manière d’évacuer oui, mais pas d’être incomprise. Je voulais montrer à certaine personnes qu’elles doivent vivre leurs histoires, malgré les critiques des autres, même si la majorité des gens ou l’opinion publique rejette leur choix. La tolérance, c’est écrit partout, dans toutes les religions et croyances. Juste que certains se donnent le droit de pointer du doigt l’autre en oubliant la base, c’est de cette forme d’hypocrisie dont je parle.

– Tu dis: « Et j’avoue vos critiques me blessent mais je sais c’est comme ça », tu penses que ce combat sert aussi à ouvrir les mentalités?
T: Ouiii, à ouvrir beaucoup de mentalités! Oui, les gens ne comprennent pas comment ce genre de choses arrivent, et il ne faut pas condamner l’autre. Et voilà pourquoi les gens vivent cachés et finalement, c’est la meilleure façon de vivre pour être heureux et c’est bien dommage.

– Il t’a fallu 2 ans pour proposer au public un nouveau titre, que s’est-t-il passé dans ce laps de temps?
T: J’avais besoin de voir autre chose, d’avoir une vie un peu plus diversifiée.

– Parle-nous donc de  » Pas fou pas faux », ton nouveau single. Quelle en est l’histoire?

T: Haaaa, c’est mon titre préféré, je l’aime! L’histoire de cette chanson, c’est que mon homme et moi, on s’aime à mort sauf qu’au début c’est pas vraiment mon amoureux!

« On s’était dit c’est sans lendemain voila qu’on s’est égaré en chemin mais c’est comme ça qu’on s’aime « On se voyait de temps en temps lui et moi, mais on ne voulait pas spécialement se dire en couple et pourtant nous on sait ce qu’il se passe entre nous, dans notre bulle on plane avec nos propre règles.
Mais moi je l’aime depuis que je l’ai vu, je suis amoureuse de lui, je le veux et lui pardonne ses défauts « J’accepte à tort aimer c’est doux » On passe des nuits et des nuits à se chamailler, discuter, boire, rire, et manger.
À deux plus fort que tous et c’est comme ça qu’on s’aime
Je l’aime aussi fort qu’il m’aime et malgré toutes les complications qu’il y a dans un couple. »
J’invite juste les gens à kiffer, prendre du plaisir, profiter de l’autre au max quand ça arrive . Je souhaite à tout le monde un amour particulier.

– Le teaser annoncait que ce titre « marquait un tournant dans ta vie de femme »… De quelle manière exactement?
T: Tomber amoureux ça n’arrive pas tous les jours, le plus dur c’est de le rester. Être une femme, se sentir aimer, avoir envie de passer un autre cap: le mariage, les enfants etc… Même si tout cela n’a pas encore commencé pour moi lol!!!!!! Telle est ma devise.

– Tu peux nous expliquer la scène d’intro du clip? Qu’est-ce qu’il se passe exactement?! Pourquoi demander à un homme qui s’en va un mois de câlins, c’est du désespoir ou de la gourmandise?!
T: (Rire) On s’est aimé, on s’aime, mais on se déteste parfois, on y croit pas, on se prend la tête, on réfléchit trop mais on s’aime à en mourir. Je me devais de lui montrer à quel point on s’aime en lui rappelant tout ce qu’on a vécu ensemble tout ce temps. En 1 mois c’est court! lol. Pas de désespoir, de la gourmandise, de l’affection, de l’amour tout ce qui fait un couple, selon moi!!!

Photographie Hout Kov

Photographie Hout Kov

– Le tournage du clip s’est passé comment? Bonne ambiance?
T: 😉 Super bien passé, j’étais un peu nostalgique, comme si je vivais réellement la situation. L’ambiance est toujours bonne quand on se retrouve tous ensemble. Nous sommes heureux tous ensemble!!!

– L’album que l’on attend depuis 7 ans, arrive-t-il?!

T: Oui 7 ans, et bien!! La musique et l’industrie deviennent de plus en plus compliquées, faire un album demande beaucoup d’investissements, je le dois à mes fans, donc je suis en construction. En attendant, je tiens à rester présente sur les ondes et différentes scènes avec d’autres surprises avant le Grand Saut!!!!

Photographie Hout Kov

Photographie Hout Kov

– Comment Thayna aborde-t-elle l’avenir?
T: J’aborde l’avenir de façon sereine et sans stress, il faut être positive afin d’avoir du positif, et se donner les moyens pour!!!!

– As-tu un, ou des, regret(s) quand tu regardes en arrière?
T: Revivre tout ce que j’ai vécu, peut-être en mieux!!!!

– Le mot de la fin
T: Merci à mon public de me suivre, de m’envoyer des messages, d’attendre mes chansons, d’aimer mes chansons! Merci à tous d’être la, merci mon staff aussi, Love You et un grand merci à vous de m’avoir permise de m’exprimer.

Musicalement THAYNA

Retrouvez Thayna sur la Toile

FB : Thayna-Officiel-971

Instagram : thayna1

Twitter : https://twitter.com/thayna911

 

Comments

  1. A reblogué ceci sur catlefi.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :