MELODIE MONROSE : Une Modèle internationale martiniquaise

 

Florida International Magazine photo Alexander Hankoff

Florida International Magazine photo Alexander Hankoff

Elle s’appelle Mélodie Monrose, elle vient de la Martinique, révélée par l’Agence YOUR ANGEL de Jean-yves ZAMOR, et est l’une des modèles Black les plus demandées du moment par les grandes marques: H&M, Victoria’s Secret, Dolce & Gabbana, MAC, Gap l’ont choisi. Elle a défilé pour Mickael Kors, Yves Saint-Laurent, Ralph Lauren, Tom Ford, Oscar de la Renta… Elle fait partie du Top Black World Model et du Top 10 des New Models internationaux avec des parutions dans Elle US, Vogue, Marie-Claire, Confused, Dazed, Harper’s Bazaar… Une jeune femme accomplie, qui prend son métier de modèle à bras le corps et parcoure la planète, fière de ses origines et de son parcours. Rencontre avec Mélodie Monrose.

– Bonjour Mélodie, présente-toi aux lecteurs de FKZM…
Mélodie Monrose : Bonjour, je m’appelle Mélodie Monrose , 22 ans et originaire de la Martinique.

– Comment s’est passé ton enfance? Heureuse?
MM: Très, j’ai eu la chance d’avoir grandi dans une famille très aimante et équilibrée.

– Il semble que tu aies été une enfant très timide?
MM: C’est vrai. Plutôt réservée, j’ai passé la majorité de ma scolarité dans la même école avec un petit cercle d’amis que j ai gardé au fil des ans . Cela m’a toujours été suffisant.

– Tu te préparais à quelles études?
MM: Après mon bac L, j ai été acceptée à Paris IX en Licence Info-Comm’ .

– L’année 2010 est celle où ta vie a basculé… avec Your Angel Model…
MM: Effectivement, c’est l’année où j ai été repérée et où tout a commencé pour moi. Je dois avouer que c’était plutôt inattendu et soudain .

En défilé

En défilé

– Comment se sont passé tes débuts de modèle?
MM: Comme vous pouvez l’imaginer, pas très évident! J’ai dû apprendre à sortir de ma coquille, à poser, à parler anglais, défiler sur un podium et surtout à m’habituer au rythme de la vie de mannequin (voyage, castings, jobs, breaks). J’ai dû apprendre sur le tas. D’ailleurs l’apprentissage ne s’arrête pas. L’industrie est en constante évolution il faut suivre le mouvement incessant.

– As-tu eu une appréhension de partir loin de chez toi?
MM: Evidemment, je n’étais jamais allé autre part qu’en France. L’idée d’aller dans un pays dont je ne parle pas la langue était plutôt terrifiante. Le mannequinat était une notion plutôt vague dans ma tête. Je l’ai vu comme une opportunité d’explorer le monde et un moyen de vivre une expérience un peu hors du commun .
J’ai aussi eu la chance d’être bien encadrée par mes agents qui ont pris le temps de m’expliquer les bases du métier .
– Tu évolues dans le milieu très fermé des Models les plus recherchées. Qu’est-ce qui fait, selon toi, que tu sois autant appréciée?
MM: Je pense que c’est une question de timing. Je suis arrivée au moment où les mannequins de couleurs étaient peu présentes sur les podiums et mes traits correspondaient à la « tendance » du moment. Cela m’a donné une bonne exposition et m’as permis de booker des jobs .

Elle US Photo Mariano Vivanco

Elle US Photo Mariano Vivanco

– Quels sont tes clients préférés?
MM: C’est une question difficile, il y a tellement de facteurs qui rentrent en compte. Je ne pense pas pouvoir faire une réponse arrêtée. 😉

– On ne compte plus tes campagnes pour de grandes marques de Pret-à-Porter, quelle est celle dont tu es la plus fière?
MM: Je dirais ma campagne pour la marque Dolce & Gabbana , ou celle pour le parfum Coach Love ainsi que pour la marque de cosmétique M.A.C

Pub Dolce & Gabbana

Pub Dolce & Gabbana

– On a aussi beaucoup aimé la campagne Nasty Gal de Zarrid, c’est un peu toi cette Nasty Gal? 😉
MM: Ah ah, merci. Mais bon, le mot Nasty peut avoir beaucoup de connotations. Donc je dirais : pas trop. Mais c’est une marque avec laquelle j’ai apprécié travailler. Et dont j’admire l’expansion récente.

Campagne Nasty Girl pour Zarrid

Campagne Nasty Girl pour Zarrid

Campagne Nasty Girl pour Zarrid

Campagne Nasty Girl pour Zarrid

– A quand Mélodie Monrose en cover de Elle, Vogue ou W ?
MM: Bonne question! Moi aussi, j aimerais une réponse. 🙂

– Que représente pour toi le fait de venir d’un petit point de l’océan et de réussir dans ces hautes sphères?
MM: Je suis très fière de mon île. Je réalise de plus en plus avec le temps qui passe à quel point j’ai eu la chance de grandir en Martinique. C’est une différence que je cultive à l’étranger et qui trouve très bien sa place à New-York, qui est une ville très internationale .

– Tu voyages continuellement, de Paris à Milan en passant par New-York, où habites-tu? Quelle est la ville dans laquelle tu te sentes le mieux?
MM: New-York est devenue ma deuxième maison. Je me sens chez moi là-bas .

– Tu es bookée chez Next. Quelles sont les qualités de cette agence?
MM: Le professionnalisme des agents, leurs contacts.

– Quels sont les super-models que tu as déjà croisé et quelle est ta préférée?
MM: Mes préférées, je pense, sont Daria et Erin Wattson. Mais dans la vrai vie, mes mannequins préférées sont mes amies. Celles que je connais personnellement et dont j’apprécie la beauté intérieure et extérieure.

Elle US 2015 photo Liz Collins

Elle US 2015 photo Liz Collins

– Y’a-t-il une grosse compétition entre les filles ou des amitiés peuvent-elles s’installer?
MM: Les deux sont valides: la compétition est réelle mais ce n’est pas cliché comme dans les films avec les mannequins qui se font des coups bas à tout bout-de-champ. Les amitiés réelles existent aussi.

– On parle souvent de racisme dans le milieu de la Mode, as-tu déjà ressenti cela envers toi?
MM: Il y a eu un manque de diversité évident dans les défilés. Il y avait souvent juste une seule place pour les filles de couleur. Les chose changent. Doucement mais sûrement, grâce à des gens influents qui s’expriment beaucoup sur la question .

– A quoi occupes-tu ton temps libre?

MM: Je rencontre mes amis, voyage, lis, beaucoup de sport, j’aime aussi cuisiner et faire de la pâtisserie. Et parfois dessiner .

– Tu es une passionnée de Musées?! Qu’est-ce qui te plait dans les musées?
MM: J’aime beaucoup en visiter oui 😉 Je pense que j’ai une sensibilité esthétique et c’est un bon moyen de la nourrir. Ainsi que de continuer à m’éduquer .

– Tu as passé les fêtes de fin d’année près de tes parents, c’est important pour toi, le retour au pays?
MM: Très. J’ai besoin de revenir chaque année afin de me ressourcer. Cela m’est nécessaire pour continuer à faire ce que je fais. Je pense que c’est le meilleur endroit pour reprendre des forces.

– Quels seront les prochains grands rendez-vous de ton agenda?
MM: La Fashion Week, je dirais. Mon agenda est très au jour le jour. Alors il est difficile de dire.

Fashion Week Milan

Fashion Week Milan

– Ta vie te laisse-t-elle le temps de penser à fonder un foyer?
MM: Je n’ai que 22 ans, pour l’instant ce n’est pas le genre de chose que j’ai en tête!

– Comment envisages-tu l’après-Modèle?
MM: Je pense que les possibilités sont sans fin. Je pense aussi que le temps, certaines expériences de la vie, peut-être des rencontres, m’aideront à prendre une décision. Pour l’instant, je préfère me concentrer sur ce que je fais aujourd’hui. Le faire à fond et bien.

Campagne Massimo Dutti Photo Martin Cespedes

Campagne Massimo Dutti Photo Martin Cespedes

– Penses-tu revenir un jour en Martinique pour un projet?
MM: Ce serait une idée! Je reste ouverte à la possibilité. Pour l’instant, il m’est difficile de donner une réponse fermée.
– Ton mot de la fin?
MM: Merci FrekansZouk pour cette interview, aux martiniquais qui m’ont manifesté bien souvent leur support et m’ont laissé des petits mots d’encouragement et ceux qui m’expriment leur fierté. Cela me touche beaucoup !

– Merci Mélodie.
Merci à vous ! Tout le plaisir était pour moi !

 

Retrouvez Mélodie Monrose sur la Toile

Facebook : Mélodie Monrose

Twitter  : https://twitter.com/melodiemonrose

Instagram : https://instagram.com/melodiemonrose

 

Comments

  1. grandjean says:

    Félicitations à toi; bonne continuation pour l avenir je te souhaites pleins de bonnes choses. TU ES MAGNIFIQUE

    J'aime

  2. Maryse GOURPIL says:

    Bonjour Mélodie, tu es splendide et de surcroit, l’intérieur semble aussi beau que l’extérieur. J’ai kiffé ta réponse quant à tes mannequins préférées : mes amies. Bravo, et continues ainsi, suis très fière de toi.
    Maryse

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :