[PHOTOGRAPHE] WILLIAM BLAISE : « J’ai toujours été attiré par la Femme Ronde. J’aime ce qu’elle représente. »

wil

 

Pour les Fans de Musique, un des classiques des années 90 est l’expression « Si tu veux du chocolat, amène ton bol ». Derrière cette expression, et ce hit, se trouvait notamment William Blaise, jeune chanteur au caractère bien trempé, qui a su s’imposer dans le milieu du zouk et de la musique spirituelle. On découvre aujourd’hui qu’il a une autre facette, celle de photographe et qu’il met en valeur, notamment et il est l »un des rares, les femmes rondes. C’est ce choix assez atypique, et relativement courageux, qui a amené les pas de FrekansZouk Mag vers ce jeune artiste.

– Bonjour William Blaise, tu es connu sous le pseudonyme photographique de WB, on t’a découvert il y a quelques années dans le milieu de la musique. Et te voilà maintenant photographe… 

William Blaise: Oui tout à fait, j’ai commencé avec des groupes comme PRAISE, et avec José VERSOL et maintenant je me suis lancé dans la photographie, mais je suis toujours musicien…

– Parle-nous un peu de tes débuts dans la photographie?

WB: Ça a commencé avec un ami, Cédric, qui était aussi dans la musique et qui m’a demandé de l’assister sur des shootings qu’il faisait, c’est ainsi que j’ai découvert la photographie, la gestion des cadres, de la lumière… Ca a été un déclenchement. Mais en tant qu’artiste, cela fait partie d’un tout, je suis chanteur, photographe, demain je pourrai être peintre, l’Art est multi-forme et c’est ça qui me plait.

– As-tu définitivement abandonné la musique au profit de la photographie?

WB: Pas du tout, j’ai plein de projets en cours musicalement parlant, le retour de Praise avec Sadji, une tournée de Noel avec le groupe An Ti Kou…

– Es-tu photographe professionnel? Si non, penses-tu passer le cap?

WB: Quand je me lance dans quelquechose, je le fais à fond, donc j’ai crée ma société, Plénitude Photographie, et je me suis formé pour pouvoir proposer un travail pro aux personnes qui veulent travailler avec moi.

– Tu as commencé par la photographie de paysage avant de t’intéresser aux modèles…

WB: Oui la Nature a été, et est toujours, ce qui me plait le plus dans la photographie. Même quand je shoote des modèles, il faut que ce soit en pleine nature, je fais rarement du studio, j’ai ce contact avec le Vrai.

natural20 (1 sur 1)

– Très vite, tu te spécialises dans la photographie de femmes rondes ou BBW (Big Beautiful Women), comme on dit aujourd’hui… Parle-nous de tes motivations et du ressenti que tu as…

WB: Houlà! Il faut que je choisisse bien mes mots! lol J’ai toujours été attiré par la Femme Ronde, professionnellement et personnellement. J’aime ce qu’elle représente et j’ai détesté, en voyant ce qui se faisait comme travail autour d’elle, ce que j’ai vu. On met la Femme Ronde à part, on la critique quand elle veut montrer ses formes alors qu’une Femme Ronde est aussi belle que les autres. Mon travail est de révéler le corps féminin, et masculin, dans ce qu’il a de beau. J’aime quand une Femme Ronde aime se voir à travers mon travail, sans juges ou critiques.

– Comment choisis-tu tes modèles?

WB: Comme tout le monde, ça passe par les réseaux sociaux, et beaucoup par le bouche-à-oreille. Et évidemment, les copines des filles que je photographie sont intéressées et me contactent.

– Avec quel matériel travailles-tu?

WB: J’ai commencé avec un Bridge Sony et maintenant je suis en Nikon, un D5100 et un D800.

– On t’a récemment vu sur le défilé de la Boutique Luna (NDLR: boutique grandes tailles), tu commences à être demandé aussi par des boutiques spécialisées?

WB: Non pas vraiment, j’étais là à la demande d’une amie en fait, je n’ai pas trop de demandes particulières. Je n’aime pas trop les défilés en réalité, la plupart des photographes sont surtout là pour rechercher de nouveaux modèles pour leurs shootings alors que moi je m’occuperais plutôt des vêtements sur un défilé 😉 Ce que je prépare c’est un shooting pour le comité Miss Rondes qui m’a contacté…

– Tu fais toi-même ta postproduction? Tirage numérique, retouche…?

WB: Je bosse essentiellement sur Lightroom pas Photoshop car je ne suis pas retoucheur ou infographiste. Je fais beaucoup d’impressions papiers, surtout pour les mariages. Avec Lightroom tu peux déjà créer pas mal d’univers, c’est suffisant. Je crée beaucoup de presets pour développer mes univers visuels.

aie12 (1 sur 1)

– Tu fais plutot des books ou bien y’a-t-il une recherche personnelle derrière?

WB: Oui ma recherche personnelle s’adapte au modèle, je ne fais pas dans l’académique! Je conseille les modèles parce que certaines viennent avec des poses copiées qui ne leur conviennent pas. Moi, mon souci c’est mettre les modèles à l’aise. Voilà ma recherche. Mais si tu veux vraiment de l’académique, j’obtempère!

– Quels sont les photographes qui t’inspirent?

WB: Ah oui! J’ai été énormément conseillé par ma sœur, et pour les photographes, j’ai été voir vers les USA ou Londres. Mon mentor c’est SADDI KHALI, un artiste complet de Virginie qui bosse comme moi ou encore Vincent Christie alias « Pangeas Garden ». Ils m’ont inspiré, fait découvrir l’Erotic Art, le Nude Art, ils sont très sur la représentation de la Vie.

– Tu fais également du Nu, surtout féminin, que veux-tu faire passer comme message à travers cet exercice?

WB: Quand je fais du Nu, je recherche l’Essence de la Personne. Pour moi, Nu ne veut pas dire Perfection. Je cherche l’audace, et ça fait déjà une photo. Le Nu n’est pas automatique: je refuse des fois car ça ne va pas avec la personne. Mon premier modèle nu, c’est ma femme. Et je préfère le Nu non posé: du Nu naturel, dans le mouvement. Le Nu de studio c’est beau mais ça manque de vie.

16629808788_78bfba5a6e_o

– Que penses-tu des gens qui sont choqués par tes photographies? Qu’est-ce qui les gêne le plus d’après toi et qu’as-tu à y répondre?

WB: J’adore!!!  C’est ce qui me fait avancer, ce n’est pas la phrase bateau mais une réalité: « ce qui ne te tue pas te rend plus fort ». Je ne pensais pas qu’on était aussi méchant dans le milieu. Les gens sont plus libres dans leur tête mais les gens du milieu critiquent pour faire mal. C’est cela qui m’a surpris. J’ai connu beaucoup de jalousie en musique mais la scène parle pour toi alors que là, manman!, là on parle de possessions de modèles, exclusivité, jalousie…
Mais plus ta photo fait parler, plus elle a été vue du coup. Si on en parle pas, c’est qu’elle laisse indifférent. Il y a des critiques constructives qui viennent d’ailleurs mais ici il y a surtout des donneurs de leçons.

– Selon toi, y’a-t-il un retour du puritanisme sur les réseaux sociaux?

WB: Oui oui, la semaine dernière il y avait beaucoup de puritains, pendant le Tour des Yoles, on les a vu! lol Ce n’est pas que pour la photo, c’est pour tout. Non il n’y en a pas plus sur les réseaux qu’ailleurs. Je pense juste qu’on ne s’accepte pas parce qu’on ne sait pas qui on est. Ici ou ka priyé Bondié pass ou pè Dyab…

– Selon toi, peut-on tout faire passer sous prétexte de l’Art?

WB: Non, parce que quand tu crées une oeuvre tu t’adresses à la société. Tu veux que ton message passe donc il faut que le public comprennent. Il faut savoir à qui tu t’adresses. Quelle serait la perception de ton public. Je montre une photo en NB à mon père il me dit « imaj la bel mais i pa ni koulè » lol… il ne comprend visiblement pas le message! 😉 Je ne me sers pas de l’Art pour faire passer des images trop fortes pour les gens.
– Quels sont les projets de William Blaise?

WB: En musique, c’est Noel, on travaille dessus, c’est la période la plus culturelle de l’année parce que i ni brè manjé! On a tout musique, religion, culinaire 🙂

Je suis aussi en train d’exposer à Londres en ce moment. Ca s’appelle « Naked Boundaries », une exposition Erotic Art. Il y a une expo en ligne et une expo physique avec mes photos à vendre. J’ai fait imprimer à Paris et j’envoie à Londres. Je devais partir mais j’ai eu un accident sur un cata pendant les Yoles et je suis cloué au lit! Malheureusement! Je prépare aussi un shooting sur la Nwèl d’Antan… à suivre 😉

 

Retrouvez William Blaise sur la Toile

Facebook : www.facebook.com/wblaisePlenitude Photography

Flickr : www.flickr.com/photos/plenitude972

YouTube : William Blaise

Comments

  1. Excellent tout simplement, avis partagé, bonne semaine à tous

    J'aime

  2. Photos magnifiques enfin quelqu’un qui met les femmes rondes en valeur

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :